Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Manu
  • L'association a pour but :
 La préservation du patrimoine maritime méditerranéen.
 La préservation des fonds marins.
 La sauvegarde des savoirs et des savoir-faire.
  • L'association a pour but : La préservation du patrimoine maritime méditerranéen. La préservation des fonds marins. La sauvegarde des savoirs et des savoir-faire.

votre météo

Votre météo sur 
METEO FRANCE

ASSOCIATION LOU CAPIAN DE THAU

logo21.JPG  L'ASSOCIATION LOU CAPIAN DE THAU :
Association loi 1901 - N° 0343035213 du 24-12-2005

Une association de voiles latines et de vieux gréements basée à Balaruc les Bains, au bord de l' Etang de Thau dans l'Hérault.

INFO: Tous les liens dans les articles sont soulignés et sur fond de couleur. Cliquez dessus pour en savoir plus.

compteur

12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 23:17

 

Texte écrit par Dominique Tailliez en 2007 alors qu'il était Président de la Fédération du Patrimoine Maritime Méditérrannéen (FPMM).

 De plus en plus, les différentes administrations, du niveau local au niveau ministériel doivent prendre en compte le patrimoine en général et le patrimoine maritime en particulier.   
     En effet tous les textes sur le développement durable précisent l'importance de ces richesses patrimoniales pour l'économie à long terme des régions. Mais ils s'opposent au développement classique du pourtour méditerranéen qui continue dans la voie du tourisme de masse et d'un développement économique à court terme.   
     Les pressions de l'immobilier, du tourisme et de la plaisance sont très fortes et font que l'aménagement du territoire sur le littoral méditerranéen pose d'énormes problèmes et que le patrimoine maritime n'occupe pas la place qui lui revient.
     Si les patrimoines militaires, religieux, architecturaux sont correctement identifiés, il n'en est pas de même du patrimoine maritime qui comprend des installations à terre, des embarcations et tout un art de vivre sur le littoral méditerranéen depuis l'antiquité. Nos restaurations de bateaux sont encore trop souvent perçues comme de simples éléments lucratifs ou décoratifs sans lien aucun avec la culture régionale.  
    L'article 229 de tourisme et développement durable insiste sur "la nécessité de veiller à ce que la planification du développement du tourisme préserve les legs du passé, le patrimoine et l'intégrité naturels et culturels des destinations touristiques."  
    D'un côté, la réflexion des gouvernants , le Conseil de l'Europe, lui même, dans sa recommandation 1486 (2000) demande aux gouvernements "de soutenir et d'encourager les organismes publics et privés, et les associations bénévoles qui conservent des navires historiques ou leurs répliques grandeur nature ou à grande échelle en état de marche", demande "d'encourager la présentation et l'utilisation de ces navires en vue de l'éducation et du plaisir du grand public" , d'un autre côté, sur le terrain, nous constatons des aménagements ou des décisions qui mettent en péril le fragile patrimoine que nous essayons de valoriser.
       Nous et nos 70 associations méditerranéennes qui travaillons depuis des années sur différents chantiers devons, dès à présent, nous positionner par rapport à cette nouvelle donne.  
     Toutes nos actions et nos réalisations constituent la trame du patrimoine maritime méditerranéen. Encore faut-il que toutes ces actions et réalisations aient un lien entre elles.  
     La fédération peut être le support de ce lien. Elle peut être la toile, qui permettrait à chaque association de tisser sa propre partie tout en la rendant indispensable à la cohérence de l'édifice commun.
     Structurer, au moins par les idées cette toile, doit nous permettre, dans nos associations, de nous appuyer sur la réalité d'un patrimoine multiforme et vivant et ainsi de crédibiliser davantage nos demandes et nos réalisations.
     Il nous semble indispensable de nous rencontrer, d'échanger, pour que notre travail permette aux habitants et aux visiteurs de s'approprier ou de se réapproprier le patrimoine maritime méditerranéen. 
                                                 
Dominique Tailliez FPMM 2007.  

Pour info et tout contact dans le Languedoc Roussillon, notre Président, Pierre-Emmanuel Peltier est Vice Président de la FPMM depuis Décembre 2007.

Si vous souhaitez que des questions soient mises à l'ordre du jour, merci de les faire remonter par un administrateur de votre secteur géographique:
Département 06: Michel Tilmant ou Thierry Pons;
                         13: Jean Jacques Destelle, Philippe Rigaud, Jean Louis Conhil 
                         34: Pierre - Emmanuel Peltier
                         66: Bernard Hospital;
                         83: Patrice Resch ou Marie France Pelletier.

                                                                                                                                                                                           Manu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Manu - dans INFORMATIONS
commenter cet article

commentaires

pierre 20/03/2009 22:12

bonjour, de mémoire, le Colbert a longtemps été a quai à Bordeaux je crois et aujourd'hui où est il ? en Bretagne dans la rade cimetière ?
Je me bats aujourd'hui pour faire restaurer un bateau de pêche à voiles qui vient d' avoir 128 ans le 8 Mars (voir l'article sur le bateau boeuf)et personne ne répond a mes appels, lorsque le Belem a été mis à l'eau, il avait déjà 15 ans de labeurs derrière lui, il est probablement le plus vieux bateau de travail de nos côtes de France, c'est tout notre patrimoine et notre mémoire qui fout le camp .Pierre-Emmanuel.

costanzo 20/03/2009 14:32

Absolument d'accord avec la sauvegarde du patrimoine maritime ! Je me suis un peu battu pour la sauvegarde du Colbert hélas !!!!
J'aurai aimé me battre à nouveau pour la conservation de la Jeanne d'Arc qui dans deux ans termine sa carrière ! Pour cela il faut être nombreux ! L'aasociation du Colbert existe toujours je pense ! Et vous qu'en pensez vous ?

costanzo 20/03/2009 14:32

Absolument d'accord avec la sauvegarde du patrimoine maritime ! Je me suis un peu battu pour la sauvegarde du Colbert hélas !!!!
J'aurai aimé me battre à nouveau pour la conservation de la Jeanne d'Arc qui dans deux ans termine sa carrière ! Pour cela il faut être nombreux ! L'aasociation du Colbert existe toujours je pense ! Et vous qu'en pensez vous ?